accueil   journal situation les classes historique roman photos les dossiers
notre école visite virtuelle Paray en 1910 Paray
en 1980
Paray
en 2000
le jardin  des Maternelles  et de la CLIS

retour sommaire du journal

   

  L'HISTOIRE DE SAINT-NICOLAS ET DU PERE FOUETTARD.


Il était une fois trois petit enfants qui avaient décidé d'aller « glaner * aux champs ».
Ils s'éloignèrent de chez eux et bientôt la nuit arriva. Ils étaient perdus. Ils aperçurent une maison éclairée et se dirigèrent vers elle.
Quand les enfants frappent à la porte, ils entendent une grosse voix qui leur demande:  
- « Qui est là ? »
Ils répondent qu'ils sont perdus. La porte s'ouvre, un grand boucher  apparaît avec son tablier tout tâché de sang et un énorme couteau à la main:
« Entrez, entrez, dit-il, il y a de la place pour vous, vous dormirez bien! »   
Dès que les enfants sont rentrés, Cayatte, le boucher, ferme la porte à clef. Il attrape les enfants, les coupe en morceaux et les met dans son saloir*.
Un jour, St Nicolas vient à passer par là, revenant d'un lointain voyage. Tout le monde le salue car on le dit capable de grandes merveilles.
Soudain, il s'arrête devant la maison du boucher en s'exclamant:
« Je crois qu'il se passe de bien étranges choses ici. Boucher, ouvre-moi ta porte!»
St Nicolas demande à manger. Le boucher lui apporte toutes sortes de viandes mais Saint-Nicolas lui demande la viande qui est dans le saloir. Alors, le boucher veut s'enfuir mais il a tellement peur que ses jambes refusent de courir. Saint-Nicolas va ouvrir le saloir et dit: « Petits enfants qui dormez là, réveillez-vous! »
Il lève trois  doigts et les petits se dressent tous les trois. Le premier dit:
-  « J'ai bien dormi!
Le second dit:
-  Et moi aussi! 
Le troisième répond:
- Je croyais être au paradis! »
Quelle joie quand les enfants retrouvent leurs parents. Pour remercier Saint-Nicolas, le fermier lui offre un âne. Pour punir le boucher, Saint-Nicolas lui dit: 
« Tu vas me suivre
chaque fois que je reviendrai sur terre. Tu seras couvert de vieux habits et les enfants t'appelleront Le Père Fouettard . »



Et voilà, cette belle histoire est finie et nous espérons que, comme nous, vous l'avez bien aimée.

pour imprimer et colorier Saint-Nicolas...





*
glaner aux champs